Repère et repaire

Repère et repaire sont des homophones. Ces deux mots se prononcent de la même manière, ne signifient pas la même chose et ne s’écrivent pas pareil. Ils figurent parmi les difficultés de l’orthographe française.

Repère et repaire

Repère

Repère est un nom masculin qui prend un « s » au pluriel. Il désigne une marque, un point, un objet qui permet de s’orienter ou de localiser un site, d’évaluer une mesure, une distance. Ses synonymes sont trace, indice, témoin. Le mot vient du latin « reperire » qui veut dire retrouver.

Astuce : En le remplaçant par l’un de ses synonymes l’on peut vérifier que son orthographe est bien « repère » du verbe repérer.

Exemple : j’ai retrouvé mon chemin grâce aux repaires sur la route.

Repaire

Repaire est un nom masculin qui prend un « s » au pluriel. Il désigne un abri, un lieu qui sert de refuge à un animal, un homme. Il peut définir une habitation, une tanière et il est souvent décrit comme étant l’endroit qui sert de refuges aux voyous, à des personnes dangereuses.

Le mot vient du latin « rapatriare » autrement dit rentrer chez soi, revenir dans sa patrie. Il y a donc bien la notion de maison.

Astuce : le remplacer par l’un de ses synonymes permet de s’assurer qu’il est employé à bon escient.

Exemple : Ce bar était un vrai repaire malfamé.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien