Tort et tord

Tort et tord sont des homophones, ils se prononcent exactement de la même manière, mais n’ont pas la même signification et ne s’écrivent pas pareil.

Tort et tord

Tort

Tort est un nom masculin qui exprime le fait d’être contraire aux lois, aux usages, à la justice. Être en tort signifie par exemple être en faute. Il relève de ce qui se trompe, n’a pas raison, se conduit malheureusement. Il représente le ou les préjudices causés à une personne, une situation, un événement.

Astuces : pour savoir s’il s’écrit avec un t à la fin il faut le remplacer par son contraire « raison », ou alors par « se tromper ».

Exemple : Il a tort de penser qu’il va gagner cette course, car il en est incapable. On dit donc « avoir tort » avec un « t », pour être en tort.

Tord

Tord est le verbe tordre conjugué à la troisième personne du singulier de l’indicatif présent.

Astuce : si vous pouvez remplacer « tord » par la forme conjuguée a tordu, c’est bien un « d » qu’il faut mettre à la fin.

Exemple : Cela fait des heures qu’elle tord le linge mouillé pour l’essorer.

Attention à la vigilance orthographique sur de telles fautes facilement repérables.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien