Autant et au temps

Autant et au temps sont des homophones, ils se prononcent de la même manière, mais ne s’écrivent pas pareil et n’ont pas la même signification. Ils sont souvent confondus et mal orthographié.

Autant et au temps

Autant

Autant est un adverbe qui indique une égalité en termes de grandeur, de quantité, de valeur, de nombre. Il est invariable.

Astuce : on l’écrit « autant » lorsque l’on peut le remplacer par son contraire « moins ».

Exemple : j’ai mangé autant de cerises que toi et je n’ai pas mal au ventre.

Au temps

Au temps est une expression qui signifie dans le temps, à cette époque.

Astuce : pour savoir s’il s’écrit bien « au temps » on le remplace par des expressions synonymes « en ce temps-là », « à cette période ».

Exemple : j’étais belle au temps de ma jeunesse.

Mais attention : On ne dit pas « autant pour moi », mais bien : « au temps pour moi » quand il s’agit de s’excuser.

Autant pour moi peut-être utilisé seulement si vous exprimez vouloir la même quantité ou valeur d’une chose. Exemple « autant pour moi que ce que tu as servi à Eric ».

Au temps pour moi est la version correcte qui désigne le fait de s’être trompé, d’être désolé et de s’excuser. Exemple : « j’avoue que j’ai tort sur ce coup-là. Au temps pour moi ». Cette tournure de phrase fut empruntée jadis au vocabulaire de l’armée qui avait pour injonction « au temps ! » ce qui signifiait alors qu’il était temps de reprendre les entraînements du début. Une confusion assez courante quand il s’agit de rédiger.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien