A et à

A et à

A et à sont des homophones, ils se prononcent exactement de la même manière, mais n’ont pas la même signification et ne s’écrivent pas pareil. Ils sont la phobie des dictées du primaire, et le petit accent qui fait toute la différence est souvent utilisé à tort et à travers, à moins qu’il ne soit oublié lorsqu’il devient crucial.

Aa

A, est la première lettre de l’alphabet, mais est aussi le verbe » avoir » conjugué au présent de l’indicatif et à la troisième personne du singulier, « il a », « elle a ».

Astuce : pour être sur qu’il ne prenne pas d’accent il suffit de le remplacer par le verbe avoir conjugué à un autre temps l’imparfait par exemple. Si la compréhension et le placement des mots, expriment la même chose, l’orthographe est correcte.

Exemple : Elle a acheté un petit chien pour l’offrir à ses enfants. (elle avait acheté un petit chien pour l’offrir à (avait ne matche pas) ses enfants.

Àà

A avec un accent est une préposition, utilisée en permanence dans la langue française. Elle est employée pour introduire un complément d’objet indirect, un complément du nom, de l’adjectif, ou d’attribution.

Astuce : à ne peux pas être remplacé par le verbe avoir à l’imparfait « avait » sous peine de rendre la phrase totalement incompréhensible. Quand c’est le cas, il porte nécessairement un accent.

Exemple : Je suis partie à la gare ce matin très tôt.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien