Arrêté et arrêter

Arrêté et arrêter sont des homophones. Ces deux mots se prononcent de la même manière, ne signifient pas la même chose et ne s’écrivent pas pareil. Ils figurent parmi les difficultés de l’orthographe française.

Arrêté et arrêter

Arrêté

Arrêté est un nom masculin, qui prend un « s » au pluriel. Il désigne une décision émanant d’une autorité administrative. Il est un règlement définitif. Il peut être remplacé par loi, décret, décision de justice. Il signifie que le gouvernement a statué sur une chose. Il a la même racine qu’arrêt, arrêter, et une signification proche dans ce qu’il implique de conséquences.

Astuce : Pour savoir s’il s’écrit bien « arrêté » il faut vérifier le contexte et le remplacer par l’un de ses synonymes.

Exemple : L’arrêté de justice qui a été rendu, ne nous permet plus d’emprunter ce chemin.

Arrêter

Arrêter est l’infinitif d’un verbe qui signifie stopper, d’interrompre le mouvement, la situation, ce qui est en train de se passer, empêcher d’avancer, de bouger, retenir.

Astuce : Pour savoir s’il s’écrit bien « arrêté » il faut juste le remplacer par un autre verbe qu signifie sensiblement la même chose, dans le contexte qui est décrit.

Exemple : Il faut arrêter de suite toutes ces polémiques sur la chaleur.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien