Aller, allée, hâler, haler

Aller, allée, hâler, haler, sont des homophones, ils se prononcent de la même manière, mais ne s’écrivent pas pareil et n’ont pas la même signification. Il n’est pas rare de les confondre ou des les utiliser de manière non appropriée.

Aller, allée, hâler, haler

Aller

Aller est un verbe à l’infinitif qui signifie se mouvoir, se déplacer, se diriger vers.

Astuce : pour être sur qu’il s’écrive « aller » on le remplace par l’un de ses synonymes, un verbe à l’infinitif, comme « se rendre à ».

Exemple :> je dois aller à la plage avant d’aller faire les courses.

Allée

Allée est un nom féminin qui désigne une voie qui va d’un lieu à un autre.

Astuce :> pour être sur qu’elle s’écrive « allée » on la remplace par l’un de ses synonymes, notamment par « chemin ».

Exemple :> J’ai pris l’allée qui menait au jardin des fleurs.

Hâler

Hâler est un verbe à l’infinitif. Il signifie changer de couleur par le soleil, brunir, et tient son origine du mot latin « assulare » qui voulait dire « faire rôtir ».

Astuce : pour être sûr qu’il s’écrive « hâler » on le remplace par l’un de ses synonymes, un verbe à l’infinitif, comme « bronzer ».

Exemple :> Je suis blanche de peau, il m’en faut des heures pour la hâler.

Haler

Haler est un verbe à l’infinitif. Sans accent circonflexe, il est un terme marin qui définit le fait de tirer sur un cordage, hisser quelque chose ou le soulever au moyen d’une corde.

Astuce : pour être sûr qu’il s’écrive « haler » on le remplace par l’un de ses synonymes, un verbe à l’infinitif, comme « hisser », « remonter ».

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien