Language tool

Le correcteur language tool propose sa version gratuite en ligne. Elle permet de corriger les fautes d’orthographe, de grammaire, de conjugaison, de ponctuation de quelque 20 langues, ce qui constitue un exploit dans l’univers des correcteurs.

Language tool

Il a été créé en 2003 par l’Allemand Daniel Naber et son équipe dans le but d’offrir un correcteur multilingue, contenant un maximum de données, de manière à relever les erreurs de textes divers et proposer des solutions pour les corriger.

Il suffit d’entrer le texte sur son interface, de cliquer sur la langue dans laquelle il est écrit et de lancer la vérification. Les fautes sont surlignées de différentes couleurs, selon qu’il s’agisse d’orthographe, de grammaire ou autre.

Lorsque vous cliquez sur la faute, des suggestions s’affichent et vous devez trouver celle qui correspond à la correction à effectuer. Par déduction il vous sera facile de choisir si vous avez un minimum de connaissance dans la langue en question.

Language tool peut intégrer 20 000 caractères par vérification ce qui est un chiffre tout à fait honorable dans le monde des correcteurs, certains étant réduits à n’en accepter que 500, ce qui ne représente que très peu de mots.

C’est pourquoi Language tool détecte énormément d’erreurs et sa simplicité incite de nombreux internautes à l’utiliser. Son extension s’ouvre partout sur le Web, permettant un usage sur Android, dans les boîtes mail, sur les réseaux sociaux, etc.

Langue maternelle ou étrangère, language tool se positionne sur tous les fronts dans le domaine des correcteurs en ligne et touche un grand nombre d’internautes, enrichi de dictionnaires et autres ouvrages disponibles en ligne.

Copyright © Correcteur / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. - Conditions d'utilisation
Lien / Lien / Lien